Éligibilité

La sélection des pays éligibles au financement de MCC est basée sur l’évaluation des performances des pays concernés au regard de 20 indicateurs répartis en trois catégories : bonne gouvernance, investissements dans les ressources humaines et mesures en faveur de la libéralisation économique. Ces indicateurs sont développés et calculés par différentes institutions internationales dont, la Banque mondiale, le PNUD et certaines ONG à vocation internationale. Le Maroc a été sélectionné par le Conseil d’administration de MCC le 19 décembre 2012 comme étant éligible, parmi 15 autres pays, pour élaborer des propositions dans le cadre d’un deuxième Compact visant la réduction de la pauvreté à travers la croissance économique. 

Le Maroc, doit maintenir son éligibilité au Compact II en veillant à réussir chaque année un minimum de 10 indicateurs, dont nécessairement, celui de la lutte contre la corruption et des droits politiques jusqu’à la signature du Compact. A cet égard, le Royaume a été confirmé dans son statut de pays éligible au financement de MCC en décembre 2013 et en décembre 2014.