Re-sélection du Maroc pour le développement du deuxième compact

Lors de sa réunion du 10 décembre 2014, le Conseil d’administration de l’institution américaine « Millenium Challenge Corporation » (MCC) a décidé de re-sélectionner le Maroc pour continuer à développer son deuxième Compact (programme de coopération). Cette sélection s’est basée sur un tableau de bord composé de 20 indicateurs produits par différentes institutions internationales indépendantes et qui portent sur :

  • les libertés économiques, notamment par rapport aux aspects liés au taux d’inflation, aux droits fonciers et accès au foncier, à l’accès au crédit, etc.
  • l’investissement dans le capital humain, à travers la part dans le PIB des dépenses consacrées à la santé et à l’éducation primaire, le taux d’achèvement du premier cycle d’études pour les jeunes filles, la santé des enfants, etc.
  • et la bonne gouvernance, notamment par rapport aux libertés civiles, aux droits politiques, à l’Etat de droit et à la lutte contre la corruption.

A travers cette décision, MCC a ainsi reconnu les progrès réalisés par le Gouvernement du Royaume du Maroc au niveau de plusieurs indicateurs et politiques, notamment la politique commerciale, la politique foncière, le taux d’inflation, les dépenses dans l’éducation primaire, la qualité de la réglementation, les libertés civiles, l’efficacité de l’action gouvernementale, l’Etat de droit, la lutte contre la corruption, etc. 

Tout en reflétant les avancées réalisées par le Royaume, la re-sélection du Maroc pour un deuxième Compact traduit l’excellente qualité des relations de partenariat qui lient le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique. 

Sachant que les règles de MCC imposent aux pays bénéficiaires de maintenir leur éligibilité au cours de toute la période qui précède la signature du Compact, le Gouvernement marocain reste déterminé à consentir tous les efforts nécessaires en vue de continuer à respecter tous les critères d’éligibilité de cette institution. 

Il est à rappeler que le Maroc a été sélectionné en décembre 2012 pour bénéficier d’un deuxième programme d’aide au développement et cela, suite à la réussite du premier programme qui avait bénéficié d’un budget de 697,5 millions $ US entre 2008 et 2013.  

S’agissant de Compact II, les discussions sont en cours entre les services de MCC et le Gouvernement marocain, en concertation avec différentes parties prenantes comprenant le secteur privé et la société civile, afin de définir un programme de coopération à mettre en œuvre pendant une période de 5 ans après la signature du Compact.

 

Tags: