Sélection des établissements d'enseignement secondaire dans la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima bénéficiaires du deuxième programme de coopération avec l’organisation américaine Millennium Challenge Corporation

Le ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, M. Rachid Benmokhtar, et le Directeur général de l'agence Millennium Challenge Account – Morocco, M. Abdelghni Lakhdar, ont présidé, en compagnie de la PDG de Millennium Challenge Corporation (MCC), Mme Dana Hyde, ce samedi 17 décembre 2016 à Tétouan, une rencontre avec les membres du Conseil d'administration de l'Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Cette rencontre a été consacrée à la réalisation d’un tirage aléatoire en vue de la sélection des établissements d'enseignement secondaire qui bénéficieront du développement d’un modèle intégré visant l’amélioration de leurs performances et et ce, dans le cadre de l'activité « Education secondaire » relevant du deuxième programme de coopération conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et MCC (Compact II).

Les établissements bénéficiaires du développement de ce modèle profiteront, dans le cadre d'une approche contractuelle, d’un appui intégré qui portera sur le renforcement de l’autonomie de leur gestion administrative et financière, la promotion d’une pédagogie centrée sur l’élève et l’amélioration de l'environnement physique des apprentissages par des réhabilitations des infrastructures et par la fourniture d’équipements nécessaires à l’innovation pédagogique. 

Il convient de noter que les établissements d’enseignement secondaire  bénéficiaires (collèges et lycées), qui sont au nombre d’une centaine d’établissements, sont répartis sur trois régions (Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Marrakech-Safi et Fès-Meknès) ; lesquelles régions ont été sélectionnées sur la base du critère de la représentation géographique de chaque région (Nord, Centre et Sud du Royaume), ainsi que sur la base de leur potentiel économique, des opportunités d'emploi qui y sont offertes, des indicateurs de pauvreté et de leurs besoins éducatifs au niveau de l'enseignement secondaire. Les mêmes critères ont été adoptés pour la sélection des provinces bénéficiaires au sein de chaque région cible.

Il est prévu de généraliser le modèle intégré d’amélioration des établissements de l’enseignement secondaire pour couvrir toutes les régions du Royaume et ce, à la lumière des résultats de l'évaluation du bilan de cette expérience pilote au niveau des trois régions susmentionnées à l’issue de la période du Compact II, fixé à cinq ans à compter de son entrée en vigueur.

L’opération de tirage aléatoire, qui a couronné un processus préparatoire ayant duré plus de deux ans, a donné lieu à la sélection des 28 établissements de l'enseignement secondaire répartis sur quatre provinces relevant de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui viendront s’ajouter aux 6 autres établissements où la mise en œuvre expérimentale du modèle a démarré au titre de l’année scolaire 2016-2017. Ces établissements ont été tirés parmi 133 établissements qui ont été présélectionnées sur la base du type d’enseignement qui y est dispensé, du niveau de leur exploitation par rapport à leur capacité d’accueil maximale, tout en tenant compte de l'état de leurs infrastructures et du coût de leur réhabilitation.

Pour rappel, l’activité « Education secondaire » vise à développer un modèle intégré d’amélioration de la performance des établissements de l'enseignement secondaire au niveau d’une centaine de collèges et de lycées. Elle vise également, sur le plan national, à renforcer l’évaluation des apprentissages et du système d’information « Massar » et à développer une nouvelle approche d’entretien et de maintenance des infrastructures et des équipements scolaires.

Doté d’une enveloppe financière de 112,6 millions de dollars, cette activité, dont les objectifs sont en phase avec les axes de la vision stratégique 2015-2030 de réforme du système de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, a pour finalité de promouvoir l’employabilité des jeunes marocains, à travers l’amélioration de la qualité et de la pertinence des apprentissages et la garantie de l’accès équitable à l’enseignement secondaire. 

Ont pris part à cette rencontre les membres du Conseil d'administration de l’AREF de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ainsi que des représentants du ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, de MCC et de l'agence MCA-Morocco, en plus de représentants de l’AREF et des directions provinciales.